5/ Museum Week : Les Enfants, Chapeaux et Chaussons Tigre Chinois

Accueil / Articles Courts / 5/ Museum Week : Les Enfants, Chapeaux et Chaussons Tigre Chinois

Public curieux non pollué par les a priori des adultes, les enfants portent souvent sur l’art et la culture un regard naturel et franc. Et aussi ils font beaucoup de bruit dans les musées alors qu’ils ont un tarif réduit et s’imaginent que la Joconde était un timbre avant d’être un tableau. En ce vendredi de la Museum Week dédié aux enfants, je te propose de lire ou relire un article publié sur le blog en octobre 2016 dont voici un rappel.

 

Mots croisés

En Chine jusqu’au siècle dernier, il n’était pas rare de croiser de jeunes enfants portant de charmants chapeaux et chaussons à forme de tigre. Tissus très colorés, motifs rehaussés de sequins, de perles et même de grelots, ces accessoires pour enfants charmants pour les visiteurs occidentaux naïfs n’ont pourtant rien de drôle. Ils agissent comme des protecteurs face aux démons, maladies et autres esprits errants qui rodent, désireux de s’emparer de la vie de l’enfant ou au moins de sa vitalité.

Chapeau à forme de tigre, Chine du nord
XIXe siècle
Collection Privée
©Silk Road Collection 

Les Chinois sont friands d’homophonie et la raison pour laquelle le motif du tigre est bien plus prisé que les body enfant de Petit Bateau trouve sont origine dans ce goût pour les liens entre les mots.

Le mot pour désigner le tigre est mot signifiant également « intimider ». Il est homophone des mots « protéger » et « défendre » : . De ce fait, le tigre est depuis toujours considéré comme un animal protecteur en Chine, sa symbolique est riche, il est le deuxième animal de l’astrologie chinoise et aussi le deuxième plus important après le dragon.

 

Sorciers en Herbes

La mortalité infantile fut longtemps un fléau en Chine, une inquiétude pesante pour les parents pour qui l’enfant est un important investissement sur l’avenir : il perpétuera le culte des ancêtres rendant ainsi chacun de ses membres immortels et garantira aide et secours à ses parents dans leurs vieux jours.

Les précautions prises pour protéger la vie des enfants chinois sont donc nombreuses et s’appuient parfois sur des croyances fortement ancrées dans la culture chinoise. Ainsi, les subtilités de la langue et l’écriture, les réutilisations de caractères chinois pour en former d’autres traduisent une culture et des croyances qui influent sur les pratiques quotidiennes. Appuyés par une trame linguistique forte, les chapeaux et chaussons des petits enfants chinois ont été conçus comme de véritables costumes d’exorcistes miniatures !

Chaussons tigre, Chine
©Kean University

Protégé par le tigre, l’enfant écarte de son passage les démons qui aimeraient s’emparer de lui. En Chine comme partout dans le monde, les enfants sont un trésor, garants de la transmission, et que leurs parents s’échinent à protéger par tous les moyens mis à leur disposition. Des moyens parfois poétiques comme ici ces chapeaux et chaussons aux allures mystérieusement inquiétantes.

Coucou mini mi-tigre mi-sorcier et re mi-tigre derrière 

Pour en savoir plus sur l’histoire des chapeaux et chaussons tigre des enfants chinois : Les Tigres sur la Tête

 

 

Suis et aime Objets d'Histoire ici
Les articles du même thème

Laissez un commentaire