Masque indonésien, XIXe

Accueil / / Masque indonésien, XIXe

EXTRAIT DU DOSSIER

[…]Proche de Bali, l’île de Lombok possède ses propres spécificités en matière esthétique. Cependant, les caractéristiques des masques bondres demeurent identiques que ce soit à Bali, Lombok ou dans l’île de Java de l’époque pré-musulmane.
Les bondres sont des demi-masques qui, contrairement aux masques pleins et muets, sont parlants. Les bondres sont les personnages du peuple. Ce sont des personnages bouffons et caricaturaux qui rappelleront aux européens les zannis de la Commedia dell’arte. Ces personnages présentent souvent une déformation physique ; les masques permettent de définir ces infirmités et ainsi d’identifier le personnage. À Java, le bondres n’a qu’une dent et une grosse bosse sur le front au-dessus de ses yeux exorbités, à Bali, un bec de lièvre et, dans tous les cas, des dents bien visibles et souvent déformées.
Notre masque présente des yeux globuleux ainsi que des dents dont les canines sont tordues. Son long nez en pointe pourrait faire penser aux masques javanais si les narines étaient plus fines. Les traits du masque sont très importants puisqu’ils indiquent aux spectateurs à quel personnage ils ont affaire. Le topeng bondres est un théâtre comique et met en scène ces personnages caricaturaux. Ce théâtre est le plus souvent improvisé et divertit l’auditoire entre deux actes mettant en scène des divinités ou des personnages mythiques. La notion d’histoire contée et de temps présent est ainsi parfaitement marquée bien que les bondres puissent intervenir durant les actes de la pièce, toujours à des fins comiques. Ce sont les seuls personnages qui peuvent voyager dans deux espaces temporels bien distincts. En effet, ils représentent les gens du peuple, soit une masse indéfinie qui demeure, contrairement aux princes, princesses, dieux et monstres dont l’esprit, la beauté et les vertus ont marqué l’Histoire.
Cependant, on aurait tort de croire que les bondres ne sont que des bouffons destinés à amuser la galerie. Durant leurs improvisations, ils abordent les problèmes du quotidien ainsi que ceux de la société et l’actualité déclenchant invariablement les rires des spectateurs qui sont parfois pris à partie. Il faut alors rapprocher ces personnages enlaidis mais à l’esprit vif de la Folle Sagesse asiatique qui est une des plus hautes expressions de spiritualité en Asie. Ainsi en est-il du personnage de Semar, de culture Sunda, sur l’île de Java, personnage burlesque mais révéré et dont la marionnette est conservée à part et enveloppée dans des étoffes, comme l’idole d’un dieu.
Ambigües et turbulents, les bondres ont une totale liberté de parole et […]

CLIENT

PIPAT Antiquités, Bordeaux
Envie de Briller en Société ?

Deviens la nouvelle référence culturelle autour de la machine à café.

Abonne-toi à la Newsletter

batch_Carte de visite finale

Ici, on respecte ta vie privée. Ton adresse est conservée dans un dossier Top Secret jamais partagé